RaydiumWikiNi

CompilationRaydium

PagePrincipale :: DerniersChangements :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-54-197-130-93.compute-1.amazonaws.com

Linux :

Sous Linux, Raydium existe sous deux formes : liaison directe ou bibliothèque.

La liaison directe permet de compiler l'ensemble de Raydium et l'application concernée en même temps. Cette forme de compilation est particulièrement intéressante pour les situations ou vous avez besoin de modifier Raydium lui même. Pour utiliser cette solution, utilisez les scripts : ocomp.sh (compilation standard), comp.sh (sans ODE), ostatcomp.sh (binaire statique), et les différentes versions optimisées pour Athlon, P4, ...
Votre programme doit include "raydium/index.c".

Pour utiliser Raydium comme une bibliothèque, vous devez dans un premier temps compiler Raydium. Un Makefile est livrée dans la distribution standard ("make"). Les éventuelles erreurs sont stockées dans le fichier "compile.log".
Cette librairie permet d'accélérer très sensiblement la compilation de vos applications. Il est dès lors nécessaire d'inclure "raydium/index.h", ou alors de continuer à inclure "raydium/index.c" mais en ajoutant un define à la compilation: -DFORCE_LIBRAYDIUM
Le script odyncomp.sh automatise l'ensemble de ces étapes.
Il est possible d'effacer le résultat de la compilation de Raydium avec "yes | make clean".

Les scripts *comp*.sh sont destiné à effectuer en une seule étape l'opération "compilation+lancement" très simplement.
Exemple : ./ocomp.sh test6.c --fullscreen (--fullscreen est ici une option de test6, et non de ocomp.sh)

Windows :

voir RaydiumWindows